Toujours deux fois plus de chats que de chiens dans les foyers français