Vivre avec un chat âgé, les changements physiques et comportementaux à prendre en compte

Vivre avec un chat âgé

Les chats vivent, en général, jusqu’à l’âge de 14-15 ans, certains chats atteignent même l’âge de 20 ans.

À mesure qu’un chat vieillit, la dégénérescence des mécanismes physiques s’accélère graduellement comme chez les humains.

Chaque chat est unique et tous ne vieillissent pas au même rythme. Les chats peuvent commencer à avoir des changements corporels et comportementaux dès l’âge de 7 ans, mais parfois plus tard vers 10 ans.

Les changements physiques

Les changements physiques

Votre chat connaîtra des changements physiologiques à mesure qu’il vieillira comme vous.

Le vieillissement affaiblit le système immunitaire, le chat est donc plus sensible aux maladies et aux infections.

Garder votre chat à l’intérieur réduira son risque de contracter une maladie contagieuse.

Des examens réguliers qui impliquent des examens sanguins périodiques sont importants pour détecter des problèmes tels que le diabète ou une insuffisance rénale.

Les premiers signes visibles du vieillissement que vous remarquerez est la perte d’élasticité de la peau. Les muscles commencent à s’éroder, ce qui entraîne une perte de poids.

Détecter une maladie dès le début, permet de la traiter plus efficacement et plus rapidement.

Sa perception sensorielle peut diminuer et votre chat peut être incapable d’apprécier les mêmes choses qu’il appréciait en étant jeune.

Un chat âgé peut devenir plus difficile avec la nourriture, ce qui peut entrainer une perte de poids.

Les changements physiques 2

Il est donc préférable de se tourner vers de la nourriture de qualité et privilégier les aliments appétents.

L’acuité visuelle de votre chat peut diminuer, ou il peut rencontrer d’autres problèmes liés à la vision

Il peut perdre une partie ou la totalité de son audition, ce qui entraîne une non-réponse à votre appel ou un miaulement plus fort pour exprimer son mécontentement.

Si votre chat a perdu une partie de ses dents ou éprouve d’autres problèmes dentaires, il ne pourra plus mâcher de nourriture sèche comme les croquettes.

Il faudra alors vous tourner vers une alimentation humide.

Les changements comportementaux

Des changements dans le comportement de votre chat se produiront naturellement à mesure qu’il vieillira.

Des changements tels que l’augmentation de la soif, de la miction et la défécation inappropriée peuvent indiquer des problèmes de santé.

Les changements comportementaux

Une visite chez le vétérinaire est nécessaire pour déterminer si les changements sont simplement comportementaux ou le signe d’une maladie.

Un vieux chat dort plus que les autres. Les chats dorment environ 16 à 18 heures par jour. Un chat de plus de 10 ans, dort 2 à 3 heures de plus.

Si le chat se déplace plus difficilement en raison de l’arthrite ou d’une autre pathologie liée à l’âge, il peut faire sa toilette moins souvent.

Il faudra lui offrir une assistance accrue pour le toilettage afin de l’aider à maintenir un pelage propre et doux.

Avec l’âge votre chat peut être dans l’incapacité d’évacuer les boules de poils, un brossage régulier aidera à éviter que ces dernières se forment.

Les changements comportementaux 2

Votre chat peut refuser d’être peigné ou brossé en raison de la diminution de sa masse musculaire ou de l’élasticité de la peau.

Il faudra utiliser une brosse à poils doux ou un gant de toilettage.

Si votre chat utilise son griffoir moins souvent, il faudra tailler ses griffes avec l’aide d’un vétérinaire, pour éviter que celles-ci ne deviennent incarnées.

Un chat âgé peut moins supporter d’être manipulé si ses articulations ou ses muscles deviennent douloureux. En conséquence, il peut sembler plus distant.

Si votre chat présente des difficultés à se déplacer ou à se défendre, il peut réagir de manière agressive même s’il est confronté à d’autres animaux familiers.

Un chat peut également devenir plus collant lorsqu’il vieillit, voulant être avec son maître à chaque moment du jour ou de la nuit.

Si le chat a perdu une partie de sa perception sensorielle, être avec son compagnon humain peut être source de réconfort dans sa vie quotidienne.

Les changements comportementaux 3

Le chat peut avoir plus de difficultés à accéder à des endroits où il aime aller, comme un seuil de fenêtre ou son arbre à chat.

Il faudra lui fournir une rampe ou des supports afin que le chat puisse continuer à faire les choses qu’il apprécie à mesure qu’il vieillit.

Malgré les problèmes liés à la mobilité, il est important que le chat continue à faire de l’exercice.

Il faudra continuer les sessions de jeu, en augmentant leur fréquence et en réduisant la durée.

La vieillesse n’est pas une maladie, mais elle nécessitera une attention particulière de votre part pour que votre chat s’épanouisse jusqu’à la fin de sa vie.

Laissez un commentaire :